Vous êtes sur notre site français.

Changer de région

Pabau - Clinic Software for your Business | Go Paperless Today
Document
Fermer

Changer de région

Vous êtes sur notre site français. Modifiez votre région pour afficher les informations depuis un autre emplacement.

Loading animation

Contenu

    Un guide essentiel pour la conformité des medspas

    An Essential Guide to Medspa Compliance

    Soyons réalistes : les réglementations relatives à la conformité des spas médicaux peuvent être accablantes.

    Ils prêtent à confusion, sont régulièrement mis à jour, diffèrent d’un État à l’autre… ka veille est une activité qui peut faire tourner la tête. Mais si vous manquez une étape, vous risquez de devoir payer de lourdes amendes, d’être poursuivi en justice, voire de perdre votre entreprise.

    Ce guide s’adresse à tous ceux qui, dans le secteur des spas médicaux, se sentent perdus dans la paperasserie, stressés à l’idée de commettre une erreur ou tout simplement dépassés par l’ampleur des exigences en matière de conformité.

    Nous décomposons les principales règles de conformité applicables aux spas médicaux aux États-Unis, afin de vous permettre de mieux comprendre ce qui est exigé dans votre région.

    Nous aborderons ensuite les licences, les normes de sécurité, le marketing éthique et les exigences en matière d’assurance – tous les éléments que vous devez avoir à l’esprit.

    C’est parti !

    Comprendre la réglementation des spas médicaux

    La gestion des réglementations relatives aux spas médicaux nécessite une approche à multiples facettes.

    Pour commencer, vous devez comprendre les trois types de réglementations auxquelles vous serez confronté :

    • Réglementation standard des entreprises
    • Réglementation pour les établissements médicaux
    • Règlements relatifs aux praticiens

    La réglementation des entreprises couvrent des éléments tels que votre licence d’exploitation, la structure juridique de votre entreprise et la manière dont vous gérez les impôts et les salaires.

    D’autre part, réglementation médicale dicte des éléments tels que les normes de sécurité de l’OSHA, l’hygiène, les procédures de contrôle des infections et les exigences en matière de tenue des dossiers des patients.

    Enfin, réglementation des praticiens déterminent les personnes qualifiées pour effectuer différentes procédures médicales et le niveau de supervision nécessaire en fonction de leurs licences.

    Les choses deviennent encore plus complexes en raison des réglementations fédérales et nationales.

    Le gouvernement fédéral fixe des normes générales – la Food and Drug Administration (FDA) est chargée de la surveillance des dispositifs et des produits injectables, la loi sur la portabilité de l’assurance maladie (Health Insurance Portability and Accountability Act) est chargée de la surveillance des produits pharmaceutiques.
    Health Insurance Portability and Accountability Act (loi sur la portabilité et la responsabilité de l’assurance maladie)
    (HIPAA) garantit le respect de la vie privée des patients et la Federal Trade Commission (FTC) veille à ce que la publicité soit véridique.

    Toutefois, les activités quotidiennes de votre spa médical sont en grande partie régies par votre État. Voici quelques-uns des principaux domaines dans lesquels les réglementations nationales sont appliquées :

    • Propriété et supervision d’un spa médical
    • Le champ d’application de la pratique et l’autorisation d’exercer
    • Réglementation financière en matière d’impôts et de commissions

    Nous commencerons par analyser ces différents aspects des réglementations nationales, avant d’aborder des questions de conformité plus générales.

    Conformité des spas médicaux par région aux États-Unis

    Dans les sections suivantes, nous examinerons certaines différences régionales dans les réglementations américaines relatives aux spas médicaux.

    Compte tenu de la portée de cet article, il est important de noter que nous ne parlerons pas de chaque État.

    À titre de référence, voici les différentes catégories de procédures qui seront mentionnées dans les sections suivantes :

    Procédures basées sur la lumière: thérapie par lumière pulsée intense (IPL), épilation au laser, resurfaçage de la peau au laser et thérapie photodynamique (PDT).

    Procédures à base de chaleur: traitements par radiofréquence (RF), thérapie par ultrasons, thérapie par lumière infrarouge, lipolyse externe.

    Produits de comblement et injectables: produits de comblement à base d’acide hyaluronique (par exemple, Juvederm®, Restylane®), neuromodulateurs (par exemple, Botox®, Dysport®), hydroxylapatite de calcium (par exemple, Radiesse®), acide poly-lactique (par exemple, Sculptra®).

    Autres : peeling chimique, microdermabrasion, thérapie photopneumatique.

    Pour obtenir les informations les plus précises et les plus récentes, il est toujours préférable de consulter l’American Med Spa Association (AMSPA) et l’organisme de réglementation de votre État (généralement le conseil médical), même si votre État figure dans la liste ci-dessous.

    Les lois des États peuvent changer, il est donc important de se tenir au courant pour s’assurer que votre spa médical reste conforme. Vous pouvez vous abonner à la lettre d’information de l’AMSPA pour rester au courant de l’actualité des spas médicaux et consulter régulièrement les mises à jour.

    Nord-est des États-Unis

    New York (en anglais)

    Propriété: Seuls les médecins agréés, les groupes de médecins et les infirmières praticiennes possédant la certification et la formation requises peuvent être propriétaires d’un spa médical à New York.

    Les propriétaires doivent constituer une société professionnelle (SP) ou une société professionnelle à responsabilité limitée (SPRL) pour offrir des services de spa médical.

    Exigences relatives aux praticiens: Toutes les personnes doivent être titulaires d’une licence d’État active leur permettant d’effectuer les procédures suivantes :

    • Injections de produits de comblement du visage et de Botox®.
    • Utiliser des appareils à radiofréquence, à infrarouge et d’autres appareils à base de lumière
    • Lipolyse externe (chaleur/ultrasons)
    • Photo thérapie pneumatique

    Pratique indépendante: Les infirmières praticiennes de pratique avancée (ARNP) peuvent exercer de manière indépendante si elles satisfont aux exigences de la législation de l’État.

    Autres considérations: Les propriétaires étrangers qui souhaitent ouvrir un spa médical à New York doivent s’associer à un médecin agréé dans l’État.

    Massachusetts

    Propriété: Les médecins et les non-médecins peuvent exploiter un spa médical dans le Massachusetts, à condition d’obtenir une licence de clinique auprès du ministère de la santé publique de l’État.

    Restrictions de procédure: L’État exige que les traitements à base de lumière et de chaleur, les produits injectables, les peelings chimiques, les gommages et la microdermabrasion soient effectués par des professionnels agréés.

    Exigences pour les praticiens: Les électrologues doivent suivre un cours accrédité de 1100 heures et obtenir des crédits de formation continue tous les deux ans. Les esthéticiennes pratiquant l’épilation au laser doivent suivre une formation de 30 heures sur l’appareil IPL.

    Autres considérations: Les non-médecins peuvent partager les bénéfices d’un spa médical.

    Sud-est des États-Unis

    Floride

    Propriété: La Floride offre un modèle unique : tout le monde peut posséder un spa médical. Cela permet à des personnes sans formation médicale d’entrer dans le secteur.

    Exigences pour les praticiens: Les personnes qui effectuent les procédures doivent être titulaires d’une licence d’État active appropriée. La loi de Floride impose des certifications spécifiques pour des procédures telles que l’épilation au laser, les produits injectables, etc.

    Related:  Comment Pabau peut-il aider les cliniques en matière de sûreté et de sécurité ?

    Restrictions: Bien que la propriété soit ouverte à tous, les non-médecins ne peuvent pas recevoir de compensation ou de bénéfices directement liés à l’utilisation d’équipements ou de services fournis par des professionnels de la santé agréés. Cette mesure vise à empêcher toute influence indue sur les décisions médicales.

    Géorgie

    Propriété: Seuls les médecins peuvent posséder un spa médical en Géorgie. Toutefois, d’autres établissements peuvent toujours proposer des services cosmétiques tels que l’épilation au laser et à la lumière pulsée, à condition de disposer de l’équipement et des licences nécessaires.

    Exigences pour les praticiens: Les personnes qui effectuent les procédures doivent être titulaires d’une licence d’État active appropriée. Une formation continue ou un perfectionnement est nécessaire pour pratiquer des interventions esthétiques. Une formation spécialisée et des certifications sont requises pour les personnes qui proposent des procédures basées sur la lumière.

    Pratique indépendante: Les assistants médicaux ne peuvent pas exercer de manière indépendante. Ils doivent être supervisés par au moins un médecin agréé, qui peut superviser jusqu’à quatre assistants personnels à la fois.

    Midwest des États-Unis

    Illinois

    Propriété: La loi de l’Illinois exige qu’un spa médical soit la propriété d’un médecin agréé. Les infirmières praticiennes peuvent obtenir une licence de plein exercice, ce qui leur permet d’exercer sans accord de collaboration, mais ne les autorise pas à posséder un spa médical.

    Exigences pour les praticiens: Les assistants personnels ne peuvent pas exercer de manière indépendante et ne peuvent pas recevoir de paiement direct pour leurs services. Les esthéticiennes et les cosmétologues doivent travailler sous la supervision d’un médecin et ne peuvent pas effectuer de procédures affectant les couches vivantes de la peau.

    Exigences supplémentaires: L’État impose une taxe sur les ventes de médicaments sur ordonnance et en vente libre, y compris les injections de Botox®.

    Autres considérations: Les non-médecins ne peuvent pas participer à la propriété ou aux bénéfices générés par un spa médical. Les infirmières praticiennes ne peuvent pas commercialiser leur pratique comme un « spa médical »

    Ohio

    Propriété: La législation de l’Ohio permet d’ouvrir assez facilement un spa médical. Contrairement à de nombreux États, l’Ohio autorise les médecins à être employés par des sociétés ou d’autres entreprises. Cela signifie qu’un spa médical peut être détenu par :

    • Médecins agréés
    • Groupes de médecins (cabinets médicaux)
    • les sociétés ou entreprises, à condition qu’elles emploient un médecin agréé

    Exigences pour les praticiens: Les injectables peuvent être administrés par des assistants médicaux, des infirmières autorisées (IA) et des infirmières praticiennes (IP), tandis que l’épilation au laser doit être effectuée par un praticien ayant suivi une formation d’au moins 50 heures. Les médecins doivent superviser les procédures laser en étant physiquement présents pendant la procédure.

    Notes complémentaires: Les non-médecins ne peuvent pas recevoir de bénéfices d’un spa médical.

    Ouest des États-Unis

    Californie

    Propriété: La Californie exige qu’un spa médical soit la propriété d’un médecin ou d’un groupe de médecins agréés par l’État. Les médecins doivent détenir au moins 51 % des parts de la clinique.

    Les 49 % restants peuvent être détenus par d’autres entités professionnelles telles que des infirmières diplômées, des assistants personnels, des kinésithérapeutes et des sociétés médicales.

    Exigences relatives aux praticiens:

    Tous les membres du personnel, y compris les assistants personnels, les infirmières praticiennes et les infirmières diplômées, doivent être agréés et pratiquer activement.

    Ils doivent également avoir suivi un enseignement supérieur ou une formation spécialisée en rapport avec les interventions esthétiques qu’ils proposent.

    Pratique indépendante: Les assistants personnels ne peuvent pas exercer de manière indépendante.

    Washington

    Propriété: Seuls les médecins et les infirmières praticiennes agréés peuvent être propriétaires d’un spa médical dans l’État de Washington.

    Exigences pour les praticiens: Les personnes qui effectuent les procédures doivent être titulaires d’une licence d’État active appropriée. Les praticiens qui effectuent des traitements au laser doivent avoir suivi une formation avancée et être certifiés.

    Les électrologues doivent être titulaires d’une licence générale, avoir suivi une formation de 750 heures et disposer de 450 heures supplémentaires pour obtenir une licence de maître.

    Autres considérations: Les non-médecins ne peuvent pas recevoir de bénéfices d’une station thermale. Un employé de spa médical ne peut pas recevoir de prime ou de pourcentage sur les revenus générés spécifiquement par un traitement au laser ou un produit injectable qu’il administre.

    Sud-ouest des États-Unis

    Texas

    Propriété: Le Texas limite la propriété des spas médicaux aux seuls médecins agréés. Toutefois, les esthéticiennes ou les techniciens laser agréés peuvent posséder un spa médical s’ils limitent leurs services à l’épilation au laser.

    Exigences pour les praticiens: Les personnes qui effectuent les procédures doivent être titulaires d’une licence d’État active appropriée. Tous les appareils d’épilation au laser nécessitent une ordonnance d’un médecin et doivent être enregistrés conformément à des réglementations spécifiques.

    Autres considérations: Bien que les commissions basées sur l’utilisation d’équipements par des professionnels agréés ne soient pas autorisées, les AP et autres praticiens peuvent recevoir des commissions pour des services d’épilation au laser.

    Arizona

    Propriété: En Arizona, les spas médicaux doivent être agréés par l’Arizona State Board of Nursing. Tous les praticiens doivent être des infirmières autorisées ou des infirmières auxiliaires autorisées à prescrire des médicaments, avec un médecin autorisé comme directeur médical.

    Exigences relatives aux praticiens: En Arizona, les spas médicaux sont limités à la fourniture de procédures esthétiques non chirurgicales qui relèvent du champ d’activité des infirmières autorisées ou des infirmières auxiliaires autorisées ayant un pouvoir de prescription.

    Autres considérations: Les assistants médicaux et les médecins généralistes ne peuvent recevoir qu’un salaire raisonnable pour leurs fonctions et ne peuvent accepter de commissions en échange de recommandations, conformément à la loi anti-corruption.

    Licences et certifications requises pour posséder un spa médical

    Passons maintenant des réglementations nationales à des catégories plus larges de conformité, en commençant par les licences et les certifications.

    Comme vous l’avez remarqué dans la répartition par État, de nombreux États autorisent uniquement les médecins agréés à posséder un spa médical. Mais si vous n’en faites pas partie, il existe une autre solution.

    Les propriétaires de spas médicaux forment généralement
    organisations de services de gestion
    (MSO) et s’associent à un médecin, ce qui leur permet de gérer l’aspect commercial du spa médical tout en garantissant la conformité.

    Mais même dans les États où les règles sont plus souples et où les non-médecins peuvent posséder un spa médical, il faut toujours qu’un médecin agréé agisse en tant que directeur médical, c’est-à-dire qu’il délègue et supervise toutes les procédures médicales pratiquées sur place.

    Related:  Liste de contrôle de la conformité HIPAA pour les spas médicaux

    Une fois la propriété acquise, il vous faudra également obtenir quelques
    licences, permis et certifications
    . Voici la répartition :

    • Obtenir une licence générale d’entreprise
    • S’inscrire à l’ordre des médecins de l’État
    • Obtenir un numéro d’identification
      numéro d’identification de l’employeur
      (EIN)
    • Enregistrez le nom de votre spa médical que vous allez « 
      faire affaire sous
      « (DBA) s’il est différent de votre nom commercial.
    • Obtenir un permis de vente et un certificat de taxe sur les ventes
    • Si nécessaire, obtenir un permis de construire et un certificat d’occupation.
    • Obtenir la certification HIPAA (nous y reviendrons)

    Bien entendu, il est essentiel de s’assurer que les professionnels de la santé qui travaillent dans la clinique disposent des licences appropriées. Les licences individuelles des infirmières diplômées, des infirmières praticiennes, des assistantes médicales, des esthéticiennes, etc. sont nécessaires pour qu’ils puissent exercer leur métier en toute légalité.

    Rester au fait de ces exigences est une responsabilité essentielle pour tout propriétaire de spa médical, mais ce n’est pas la seule chose à prendre en compte.

    Sécurité des patients et exigences en matière de soins

    Vient ensuite la sécurité et les soins aux patients.

    Face aux préoccupations croissantes
    sécurité des patients
    dans le secteur des spas médicaux, il est essentiel de donner la priorité au bien-être des patients, à la fois pour des raisons éthiques et pour rester en conformité.

    Un élément clé de la sécurité des patients est la manière dont les informations sont collectées et stockées.

    Les informations clés sur les patients doivent être organisées et sécurisées afin de garantir la qualité des soins et d’éviter les erreurs médicales. Les soignants doivent adapter les traitements sur la base de toutes les informations disponibles – l’absence d’un élément, par exemple d’une note importante sur les allergies, peut avoir de graves conséquences.

    C’est pourquoi il est essentiel de restreindre l’accès aux données des patients.

    Seul le personnel autorisé doit avoir accès aux dossiers médicaux. Et un logiciel de gestion de cabinet avec des
    fonctions d’autorisation du personnel et des patients
    facilite l’application de ces règles.

    Si tout est correctement configuré dans ces systèmes, il devrait être impossible pour le personnel d’accueil d’accéder accidentellement ou de supprimer une note de traitement ou un test de laboratoire crucial.

    Un aspect étroitement lié est la protection de la vie privée des patients.

    Les cabinets médicaux sont tenus de respecter les règles strictes de l’HIPAA.
    règles définies par l’HIPAA
    . Cette législation concerne
    les informations de santé protégées
    (PHI) – toute information relative à la santé permettant d’identifier les patients – et régit la manière dont les autres informations relatives à la santé sont traitées et protégées.

    Pour vous conformer à la loi HIPAA, vous pouvez consulter notre liste de contrôle complète sur la conformité à la loi HIPAA.
    liste de contrôle de la conformité HIPAA
    pour plus de détails. Il comprend des pratiques clés telles que

    • Désignation d’un responsable de la conformité HIPAA
    • Élaborer des politiques et des normes de sécurité
    • Protéger les informations des patients avec des garanties
    • Effectuer régulièrement des évaluations des risques

    (Conseil de pro :
    L’HIPAA s’applique également aux médias sociaux
    également).

    Dans l’ensemble, la protection de la sécurité et de la vie privée de vos patients est un élément essentiel de la conformité des spas médicaux.

    Conformité des procédures d'esthétique médicale

    Les spas médicaux proposent une gamme variée de traitements, et il est essentiel de veiller au respect de ces procédures.

    De nombreux États exigent que toutes les procédures de spa médical soient effectuées par des médecins agréés. Même lorsque les infirmières praticiennes ou les assistantes médicales peuvent fournir certains services de spa médical, la supervision d’un médecin est souvent obligatoire, le niveau de supervision variant d’un État à l’autre.

    En tout état de cause, il est essentiel que les spas médicaux dispensent une formation appropriée afin de s’assurer que les prestataires de niveau intermédiaire qui pratiquent des interventions sont qualifiés et compétents pour les effectuer en toute sécurité.

    Une documentation méticuleuse est un autre aspect essentiel du respect des procédures.

    Il s’agit notamment de prendre des photos avant et après horodatées, de tenir des dossiers clients détaillés et même de noter des détails tels que les numéros de lots pour les produits injectables en cas de rappel de produits.

    Cette tenue minutieuse des dossiers vous permet d’avoir un historique des traitements et de suivre ce que chaque patient a reçu. C’est important pour la sécurité des patients et en cas de litige.

    Enfin, des exigences de conformité spécifiques existent également pour les traitements médicaux courants tels que le Botox®, les soins du visage et les produits de comblement. Vous pourriez avoir besoin de :

    • Certifications de sécurité laser
    • Certifications en administration des produits injectables
    • Certifications pour des traitements esthétiques avancés spécifiques

    Tout comme pour les licences générales, les exigences en matière de certification varient considérablement d’un État à l’autre. Par exemple, la Floride a relativement
    des réglementations plus souples pour des procédures telles que le Botox
    ®, tandis que des États comme le Delaware exigent une formation spécialisée et une licence d’électrologue pour l’épilation au laser.

    Normes de santé et de sécurité

    Bien que les traitements de spa médical soient axés sur le bien-être et les procédures esthétiques, il est important de se rappeler qu’ils sont toujours considérés comme des services médicaux.

    À ce titre, les propriétaires de spas doivent se conformer aux normes établies par la
    l’administration de la sécurité et de la santé au travail (Occupational Safety and Health Administration)
    (OSHA). Ces lignes directrices protègent à la fois votre personnel et vos patients en garantissant un environnement de travail sûr et hygiénique.

    Pour rester en conformité avec l’OSHA, votre spa médical doit mettre en place des politiques claires et écrites. Ces politiques doivent couvrir des domaines tels que les risques biologiques, les pratiques d’hygiène, le fonctionnement sûr des équipements, la manipulation et le stockage des médicaments, la lutte contre les infections et la notification des incidents.

    Vous devrez également mettre en œuvre des protocoles de nettoyage et de désinfection rigoureux, suivis de manière cohérente, et veiller à ce que votre personnel soit formé aux directives de l’OSHA, à la lutte contre les infections et à l’utilisation sûre de tout équipement.

    Related:  Comment gérer avec succès une enquête sur une violation de la loi HIPAA ?

    Ces réglementations strictes sont conçues pour prévenir la propagation des infections, atténuer les blessures et garantir un environnement sûr pour toutes les personnes présentes dans votre spa médical.

    Le non-respect de ces règles peut avoir de graves conséquences pour la sécurité des patients et pour votre clinique.

    Des conditions d’hygiène insuffisantes ou un équipement mal entretenu peuvent entraîner de graves problèmes de santé pour vos patients, tout en vous exposant à des amendes élevées et à des problèmes juridiques.

    Le bruit court vite dans le secteur de l’esthétique. Ainsi, même si vous évitez les problèmes juridiques, tout manquement en matière de sécurité peut entacher votre réputation de manière permanente.

    Réglementation en matière de marketing éthique et de publicité

    Comme toute entreprise, vous souhaitez que votre spa médical gagne en visibilité. Mais si les campagnes accrocheuses sont importantes, vous devez veiller à ce que votre marketing n’enfreigne pas les réglementations destinées à protéger les consommateurs.

    Les spas médicaux sont soumis à deux types de règles en matière de publicité.

    Tout d’abord, il y a les lois sur la protection des consommateurs de la FTC
    lois sur la protection des consommateurs
    qui interdisent les allégations fausses ou trompeuses. Dans le contexte d’un spa médical, cela signifie qu’il est interdit de promettre des résultats esthétiques spécifiques et d’exagérer la sécurité d’un service ou d’un produit, entre autres choses.

    Supposons que vous ayez lancé une campagne publicitaire sur les médias sociaux promettant « des résultats sans rides en une seule visite », avec une photo avant et après mettant en évidence des changements spectaculaires. En l’absence de clauses de non-responsabilité concernant les résultats individuels et la consultation d’un praticien agréé, cette publicité serait probablement considérée comme trompeuse.

    En outre, en tant que prestataire de soins de santé, votre marketing est également soumis à des réglementations médicales spécifiques.

    Les photos avant et après ou les témoignages de patients, bien qu’ils soient de puissants outils de marketing, nécessitent souvent des clauses de non-responsabilité spécifiques et le consentement du patient. Il est également important de comprendre les restrictions qui s’appliquent à la publicité pour les médicaments prescrits, car une promotion incorrecte de ces traitements peut avoir de graves conséquences juridiques.

    Utilisons
    la publicité pour le Botox®
    comme exemple.

    Ce médicament délivré sur ordonnance est soumis à des règles strictes en matière de publicité sur les médias sociaux et sur Google :

    • Vous ne pouvez pas cibler les personnes de moins de 18 ans
    • Des informations précises sur la sécurité doivent être incluses
    • Les médecins ne peuvent pas l’offrir sans ordonnance dans les endroits où ils ne sont pas autorisés à le faire.
    • Le nom Botox® ne doit pas être utilisé car il s’agit d’un nom de marque.

    En comprenant et en respectant ces pratiques marketing éthiques, vous protégez à la fois vos patients et la réputation de votre spa médical.

    Conformité en matière d'assurance et de responsabilité

    Pour compléter notre discussion sur la conformité, nous allons nous concentrer sur l’importance de l’assurance et de la gestion des risques de responsabilité.

    Les spas médicaux ont besoin d’une couverture d’assurance complète pour couvrir à la fois les risques commerciaux habituels et les risques spécialisés liés à la pratique de procédures médicales. Voici quelques assurances essentielles à prendre en compte :

    • Assurance responsabilité civile des entreprises: Cette assurance protège votre spa médical contre les risques généraux tels que les dommages matériels ou les blessures dans les locaux.
    • Assurance responsabilité civile professionnelle (faute professionnelle): Il s’agit d’un élément essentiel à obtenir, car il vous protège contre les réclamations liées aux blessures des patients ou aux résultats insatisfaisants. Certains États imposent même aux médecins et aux infirmières praticiennes de souscrire une assurance contre les fautes professionnelles avec des montants de couverture minimums spécifiques.
    • Assurance accidents du travail: Cette couverture, souvent exigée par la loi, protège votre personnel s’il est blessé au travail.

    Au-delà de l’assurance, l’atténuation de la responsabilité nécessite une documentation méticuleuse. N’oubliez pas que les dossiers de vos patients ne sont pas seulement essentiels pour la sécurité des patients (comme nous l’avons vu plus haut), mais qu’ils constituent également votre meilleure défense en cas de litige.

    Pour gérer les risques, votre centre de soins médicaux doit notamment documenter méticuleusement ses activités :

    • Informations sur le patient et ses antécédents médicaux
    • Documents de consentement éclairé
    • Notes de traitement détaillées
    • Polices d’assurance et couverture

    Enfin, il est également important de connaître les réglementations fédérales ou nationales qui ont une incidence sur le partage des bénéfices des spas médicaux. Des lois comme la
    L’Anti-Kickback Statute et les lois sur l’autoréférence des médecins
    sont conçues pour prévenir les conflits d’intérêts et peuvent entraîner de graves problèmes juridiques si elles ne sont pas respectées.

    Prendre ces précautions revient à investir dans une gestion proactive des risques, en protégeant votre spa médical contre d’éventuelles actions en responsabilité.

    Découvrez comment Pabau aide votre clinique à se conformer aux changements.

    Il n’est pas toujours facile de rester au fait de la conformité des spas médicaux, mais le fait de disposer des bons outils peut vous faciliter la vie.

    C’est particulièrement vrai lorsqu’on considère un logiciel de gestion de cabinet comme Pabau, conçu pour répondre aux défis auxquels sont confrontés les spas médicaux. 

    Notre outil permet de stocker toutes les données sensibles des patients – antécédents médicaux, dossiers de traitement, photos avant et après, etc. Il s’agit d’une assurance supplémentaire contre les atteintes à la vie privée, qui répond aux exigences strictes de la HIPAA.

    Pabau facilite également la gestion des documents tels que les formulaires de consentement et les instructions avant et après les soins, en automatisant le processus de collecte et de stockage afin que rien d’important ne soit oublié.

    Bien que vous deviez toujours suivre attentivement les autres réglementations, Pabau vous décharge définitivement de certains maux de tête liés à la conformité, ce qui vous permet de consacrer plus de temps aux aspects de votre entreprise qui vous tiennent à cœur.

    Prêt à voir comment ? Réservez une démonstration aujourd’hui !

    Ce qu'il faut faire maintenant

    1. Planifiez une démonstration pour voir comment Pabau peut aider votre équipe.
    2. Lisez d’autres articles sur la gestion des cliniques dans notre blog.
    3. Si vous connaissez quelqu’un qui apprécierait cet article, partagez-le avec lui via Facebook, Twitter, LinkedIn ou par courriel.

    Voir Pabau en action

    Planifiez une démonstration gratuite avec l’un des membres de notre équipe dès aujourd’hui.

    Réserver une démonstration

    Articles connexes :